Archives mensuelles : mai 2016

Découverte de l’un de nos membres : Jean-Yves

Sportjoyeux et Sportjoyeuses,

C’est avec plaisir que je vous laisse découvrir un nouveau profil et pas des moindre puisqu’il s’agit de celui de Jean Yves placé aujourd’hui dans la position de l’interviewer interviewé.

P1020148

 

 

Jean-Yves, jeune quadra, est un vrai Boyo rouch’ comme on dit dan ch’nord puisqu’il est né à Boulogne-Sur-Mer…

Aîné d’une fratrie de 3 enfants, il découvre le Volley-Ball dans les campings lors des vacances d’été avec ses parents, apprentissage qu’il poursuit au lycée et en école d’ingénieurs Informatique (et oui, encore un informaticien dans le club, il faudra peut-être penser à la prochaine AG à rebaptiser le club..) puis à Issy-Les-Moulineaux pendant deux saisons lorsqu’il commence sa carrière professionnelle sur Paris.

De retour dans le Nord, après un bref passage dans le Vieux-Lille, il s’installe à Vieux-Condé avec une petite malinoise qui répond au nom d’Emy dans une maison avec un grand jardin qui lui permet d’assouvir l’une de ses passions : le jardinage (il fait d’ailleurs de très bonnes tartes aux pommes Bio)… Jean-Yves n’est pas un grand bavard, mais vous aurez plus de chance de converser avec lui un peu plus longuement si vous le lancez sur des thèmes qui lui tiennent à cœur, à savoir l’écologie, encore les mouvements citoyen… Ainsi il y a été conquis par le film Demain qui montre une alternative à la noirceur proposée habituellement par les médias. Par ailleurs, si vous êtes branché Festival de zik rock, n’hésitez pas à lui toucher un mot

Après une pause « Volleyballistique » d’une dizaine d’années (certains Clubs sont moins accueillants selon ses dires), il rejoint, avec plaisir, le Club de SPORT JOIE par hasard (le site web d’alors étant très mal référencé) après une discussion avec Caterina (joueuse de l’équipe féminine du club et ancienne collègue de travail de Jean-Yves).

Conquis par l’ambiance et l’état d’esprit du Club et en moins de 5 ans , Jean-Yves a pris du galon en devenant successivement et cumulativement référent de salle, gérant le site web, membre du bureau, capitaine de son équipe de Compétition Loisir, et désormais secrétaire du bureau de SJL (depuis l’annonce d’un heureux événement à venir pour Valérie qui occupait ce poste en début d’année)en attendant la prochaine AG. A l’heure du non cumul des mandats , heureusement que nous sommes tous bénévoles (Rires…).

Cet investissement au sein du club s’explique aussi par le fait que Shrek (surnom affectueusement donné à Jean-Yves par d’anciens collègues malicieux), le Volley-Ball est d’abord un sport collectif , abordable pour tous et permettant d’assouvir une autre de ses passions : la bière (bizarre, un autre dénominateur commun avec les autres informaticiens du club…une piste à explorer…une nouvelle secte ??….) ; aussi, c’est en toute amitié que vous pouvez le rejoindre lors des sorties d’après entraînement pour prendre un verre entre joyeux lurons.

C’est grâce à des joueurs comme Jean Yves que le Club de SPORT JOIE jouis d’une excellente réputation et il suffit de regarder l’évolution des effectifs, notamment du coté des loisirs, pour s’en rendre compte.

D’ailleurs lorsqu’on l’interroge sur sa vision du club pour l’avenir, c’est avant tout vers le bien être des joueurs qu’il se tourne puisque sa première réflexion est relative à l’optimisation et l’augmentation du nombre des créneaux horaires attribués ; sujet sur lequel je le rejoins car il est frustrant de devoir demander à des joueurs de bien vouloir quitter la séance pour cause d’effectif trop nombreux, que ce soit le Lundi ou le Mercredi.

Puisqu’il faut faire une conclusion, je vous donnerai mon avis personnel concernant Jean Yves.

Pour le côtoyer depuis son arrivée et ayant déjeuné quelques fois avec lui, c’est quelqu’un de très agréable à discuter et profondément tourné vers les autres, ce qui explique certainement sa grande implication dans le club ; un bon gars quoi !!!

C’est sur ce constat que je rends la plume à Jean-Yves pour le prochain profil, celui-ci ne pouvant, pour cause d’objectivité, être réalisé par l’intéressé.

Bien Amicalement à tous.

Christophe ROELS dans le rôle de l’interviewer 😉