Archives par étiquette : découverte membre

Découverte des membres de SJL : Séverine

p1020157Séverine (ou Sev pour ceux qui la connaissent un peu mieux) a 43 ans, elle est originaire de Neuville-en-Ferrain et est institutrice à Gondecourt, elle est maman de deux enfants de 4 et 6 ans ! C’est une personne assez discrète mais très sympa, n’hésitez pas à aller à sa rencontre !

Séverine, qui avait déjà joué au Volley au Collège, est poussée par une relation amicale qui évoluait en Compétition à Beauvais à reprendre le Volley. Elle apprend par le célèbre Ch’ti l’existence de Sport Joie qu’elle rejoint…en 2002 en tant que débutante. Oui vous avez bien lu, c’est bien l’une des plus anciennes joueuses que j’ai pu interviewer et que vous pourrez croiser à Sport Joie. Une fois n’est pas coutume, c’est bien la personnalité exceptionnelle de feu Claude SPRUYT, le président fondateur du Club qui a amené Séverine à intégrer l’équipe féminine alors composée aussi de malentendantes à l’époque… et c’est avec une certaine émotion qu’elle a souhaité lui rendre un vibrant hommage pendant son interview.

Mais autant que Claude, c’est l’ambiance qui se dégage des membres et des bénévoles de Sport Joie qui ont poussé Séverine à rester dans le Club depuis lors, à y donner de son temps en tant que secrétaire et au surprise à y rencontrer son homme, Arnaud, qui entraînait alors les filles.. Cependant nos deux tourtereaux souhaitant tous deux continuer à jouer au Volley-Ball tout en ayant des enfants, il leur a fallu se mettre d’accord et jouer dans des clubs différents sur des créneaux horaires différents afin de pouvoir s’occuper chacun leur tour des enfants pendant leur entraînement respectif. Mais il est possible de croiser de temps en temps Arnaud qui reste en très très bon terme avec les membres de Sport Joie (il a ainsi pu coacher les hommes lors de la finale de la coupe du Nord il y a deux ans par exemple, NDLR).

Ayant beaucoup progressée grâce au Club, Séverine fait aujourd’hui partie de la « Mojito Team » (l’équipe de compétition féminine) qui évolue pour cette saison en accession régionale depuis leur quasi sans faute de la saison passée.

Interview de Séverine BOUCHE réalisée par Jean-Yves LENHOF en juin 2016

Découverte des membres de SJL : Christophe

Avec du retard (interview réalisée au mois de juin), voici l’interview de Christophe, alias « Petit Scarabée » ou encore « Daredevil » (il est myope comme une taupe, NDLR) ou encore le facétieux qui avait décidé de m’interviewer.

Christophe, 46 ans, Lillois d’origine est juriste d’entreprise spécialisé dans les assurances, tout un programme !

Mais beaucoup plus que le travail Christophe m’a beaucoup parlé de Volley pendant son interview. En effet Christophe a eu l’occasion de commencer le volley dès l’age de 6 ans, sport qu’il pratiquait alors tous les midis au collège et au lycée. Cet engouement pour le volley-ball l’a poussé à intégrer le Club de Lambersart au poste 2 en tant que passeur-attaquant jusqu’à ce que l’équipe arrive en accession régionale. Il a alors intégré le Club de Lomme lors de la création de son équipe départementale. Malheureusement cette expérience a été de courte durée puisqu’une blessure à l’épaule (sous-épineux) l’a éloigné des terrains de Volley pendant 4 longues années.

Après cet arrêt contraint et forcé c’est avec une grande joie qu’il a intégré Sport Joie, club qu’il avait pu connaitre à travers différentes rencontres.

Il faut croire que Christophe se plait bien à Sport Joie puisque sa participation ne s’arrête pas là : il donne de temps en temps au bureau de Sport Joie un tuyau pour lier un partenariat et anime avec Pauline le coaching et la formation des débutants… et il n’y avait qu’à regarder le chemin parcouru par la plupart des débutants à la fin de la saison pour féliciter Christophe et Pauline du travail réalisé.

p1020155Christophe et Pauline qui animent la section loisir.

Après cette bonne discussion autour du Volley et quelques petites facéties propre au caractère de Christophe 😉 , j’ai réussi en fin d’entretien à en apprendre un peu plus sur l’homme qui garde toujours un jardin secret. Il affectionne ainsi particulièrement les jeux de stratégie de plateaux de type Donjon & Dragon mais aussi le plus traditionnel tarot. C’est aussi un cinéphile féru de tous les films de Science Fiction qui sortent en 3D (Star Trek, Star Wars, XMen, … les Marvels, les DCs, …). Enfin il m’a dit s’intéresser énormément aux arts martiaux…

Merci à Christophe de sa participation active au sein de Sport Joie.

Découverte de l’un de nos membres : Jean-Yves

Sportjoyeux et Sportjoyeuses,

C’est avec plaisir que je vous laisse découvrir un nouveau profil et pas des moindre puisqu’il s’agit de celui de Jean Yves placé aujourd’hui dans la position de l’interviewer interviewé.

P1020148

 

 

Jean-Yves, jeune quadra, est un vrai Boyo rouch’ comme on dit dan ch’nord puisqu’il est né à Boulogne-Sur-Mer…

Aîné d’une fratrie de 3 enfants, il découvre le Volley-Ball dans les campings lors des vacances d’été avec ses parents, apprentissage qu’il poursuit au lycée et en école d’ingénieurs Informatique (et oui, encore un informaticien dans le club, il faudra peut-être penser à la prochaine AG à rebaptiser le club..) puis à Issy-Les-Moulineaux pendant deux saisons lorsqu’il commence sa carrière professionnelle sur Paris.

De retour dans le Nord, après un bref passage dans le Vieux-Lille, il s’installe à Vieux-Condé avec une petite malinoise qui répond au nom d’Emy dans une maison avec un grand jardin qui lui permet d’assouvir l’une de ses passions : le jardinage (il fait d’ailleurs de très bonnes tartes aux pommes Bio)… Jean-Yves n’est pas un grand bavard, mais vous aurez plus de chance de converser avec lui un peu plus longuement si vous le lancez sur des thèmes qui lui tiennent à cœur, à savoir l’écologie, encore les mouvements citoyen… Ainsi il y a été conquis par le film Demain qui montre une alternative à la noirceur proposée habituellement par les médias. Par ailleurs, si vous êtes branché Festival de zik rock, n’hésitez pas à lui toucher un mot

Après une pause « Volleyballistique » d’une dizaine d’années (certains Clubs sont moins accueillants selon ses dires), il rejoint, avec plaisir, le Club de SPORT JOIE par hasard (le site web d’alors étant très mal référencé) après une discussion avec Caterina (joueuse de l’équipe féminine du club et ancienne collègue de travail de Jean-Yves).

Conquis par l’ambiance et l’état d’esprit du Club et en moins de 5 ans , Jean-Yves a pris du galon en devenant successivement et cumulativement référent de salle, gérant le site web, membre du bureau, capitaine de son équipe de Compétition Loisir, et désormais secrétaire du bureau de SJL (depuis l’annonce d’un heureux événement à venir pour Valérie qui occupait ce poste en début d’année)en attendant la prochaine AG. A l’heure du non cumul des mandats , heureusement que nous sommes tous bénévoles (Rires…).

Cet investissement au sein du club s’explique aussi par le fait que Shrek (surnom affectueusement donné à Jean-Yves par d’anciens collègues malicieux), le Volley-Ball est d’abord un sport collectif , abordable pour tous et permettant d’assouvir une autre de ses passions : la bière (bizarre, un autre dénominateur commun avec les autres informaticiens du club…une piste à explorer…une nouvelle secte ??….) ; aussi, c’est en toute amitié que vous pouvez le rejoindre lors des sorties d’après entraînement pour prendre un verre entre joyeux lurons.

C’est grâce à des joueurs comme Jean Yves que le Club de SPORT JOIE jouis d’une excellente réputation et il suffit de regarder l’évolution des effectifs, notamment du coté des loisirs, pour s’en rendre compte.

D’ailleurs lorsqu’on l’interroge sur sa vision du club pour l’avenir, c’est avant tout vers le bien être des joueurs qu’il se tourne puisque sa première réflexion est relative à l’optimisation et l’augmentation du nombre des créneaux horaires attribués ; sujet sur lequel je le rejoins car il est frustrant de devoir demander à des joueurs de bien vouloir quitter la séance pour cause d’effectif trop nombreux, que ce soit le Lundi ou le Mercredi.

Puisqu’il faut faire une conclusion, je vous donnerai mon avis personnel concernant Jean Yves.

Pour le côtoyer depuis son arrivée et ayant déjeuné quelques fois avec lui, c’est quelqu’un de très agréable à discuter et profondément tourné vers les autres, ce qui explique certainement sa grande implication dans le club ; un bon gars quoi !!!

C’est sur ce constat que je rends la plume à Jean-Yves pour le prochain profil, celui-ci ne pouvant, pour cause d’objectivité, être réalisé par l’intéressé.

Bien Amicalement à tous.

Christophe ROELS dans le rôle de l’interviewer 😉

Découverte de l’une de nos membres : Pauline la petite

J’ai profité d’être un peu plus disponible ces derniers temps pour
enchaîner quelques entretiens, et c’est donc sans hésiter que Pauline
CARON s’est gentiment pliée à ma demande d’interview.

P1020151

« Pauline la petite » 😉 est doctorante en droit patrimonial de la famille (droit privé), elle prépare une thèse et donne des cours.

Douaisienne d’origine, 25 printemps, pratiquant le volley-ball depuis
l’âge de 11 ans (mais avec une pause entre 20 et 24 ans), Pauline, en moins d’un an, est devenue l’une des personnes sur lesquelles on peut compter au niveau du Club.

 

 

Grâce au site web bien référencé, elle a intégré la section loisir du
Club en Mars 2015 tout en participant aux entraînements des uns et des
autres, elle est devenue membre de l’équipe des filles dès le début de
cette saison en tant que co-capitaine.

Elle aurait pu s’arrêter là, mais le fait qu’elle-même ait rencontré
deux supers formateurs dans ce sport étant plus jeune n’est peut-être
pas étranger au fait qu’elle a répondu présent dès ce début de saison à
l’appel lancé par les membres du bureau pour participer bénévolement
chaque mercredi soir à la vie du Club. Elle anime en effet avec
Christophe le créneau de 18h30 à 20h00 pour la section loisirs
débutants… et il n’y a qu’à voir les progrès réalisés par certains
loisirs depuis le début de saison pour la féliciter avec Christophe du
temps passé !

Au niveau sportif, elle est très active puisqu’en plus des matchs de son
équipe féminine elle participe à des tournois amicaux de volley, elle
court, nage et fait du vélo… Pour le reste elle a une passion
particulière pour la littérature française, et aime voir des amis et
danser en soirée.

Enfin lorsqu’on lui demande de parler du club, elle parle de Club
complet où tous les niveaux sont représentés avec des gens de tout
horizon, qu’il y règne un esprit de simplicité et de convivialité qui
permet de s’intégrer facilement… et enfin comme beaucoup de nos
sportifs elle apprécie les 3ème mi-temps 😉

Voilà, je terminerai par un petit message particulier en remerciant
Pauline d’œuvrer pour créer des ponts entre nos différentes sections du
Club.

Découverte d’un membre du Club : Roméo

Aujourd’hui j’ai pu réaliser une petite interview de notre plus jeune joueur nordiste (16 ans) de la section loisir, Roméo.

P1020143

Roméo, qui évolue en première S au lycée Thérèse d’Avilla rue Nationale, est un joueur qui n’en est pas à son coup d’essai…

En effet, c’est grâce à ses frères, qui jouaient il y a une paire d’années à Sport Joie, qu’il a intégré à l’âge de 6 ans la section Ecole de Volley, dans laquelle il a évolué pendant quelques annés… Après une pause de quatre ans passés à faire du rugby (ça se voit au tee-shirt, NDLR), Roméo a décidé de revenir à sa première passion sportive, le Volley-ball cette saison. Aussi en accord avec les membres du bureau, nous lui avons proposé soit d’intégrer la section loisir, soit de rejoindre la section ados. Quelques essais plus tard, Roméo a confirmé son souhait de jouer avec les autres membres de la section loisir dans laquelle il s’est bien intégré.

Lorsque je lui ai demandé de me parler de Sport Joie et des raisons qui l’ont poussé à rejoindre notre Club, il n’a pas hésité longtemps en m’indiquant que la localisation du Club lui convenait bien, que l’ambiance du Club avec peu de pressions et pas de compétition lui allait bien. Il a cependant aussi largement insisté sur le fait que le niveau moyen était bon et que qu’il pouvait ainsi se perfectionner.

Outre la pratique du Sport, il aime la lecture (policiers, BDs,…) et la photographie.

J’espère que Roméo fera une longue carrière au sein de Sport Joie tant il s’est bien intégré et a compris la philosophie du Club.