Découverte des membres de SJL: Simon

Sport Joyeux et Sport Joyeuses,

Bien trop longue a été la période sans interview… de vous interviewer de nouveau je devais afin que chacun un peu mieux nous nous connaissions.

Petit retour déjà sur les interviews passés :
Christophe
Jean-Yves, votre serviteur
Aude et Audrey
Guillaume, notre entraîneur
Antoine
Stan

Pour cette reprise mon crayon s’est arrêté sur Simon… non, non pas
Templar ni celui avec les Modannais… notre Simon, Mister DECARPIGNY.
Simon, 32 ans est né à Lille où il travaille comme opticien dans une
boutique près de l’Grand’Place.
Il est marié et papa de deux filles, Juliette 4 ans et Alice 9 mois
seulement… qu’il adore cocooner.

 

 

 Simon il y a quelques années (outch) à gauche, et il y a quelques jours à droite

 

 

 

 

C’est déjà la 2ème saison que Simon pratique le volley-ball à Sport Joie
Lille en compétition loisirs en tant que passeur dans l’équipe C (qui
évolue cette année en poule 2).
C’est sur les recommandations de Thomas et Juliette qui connaissent le
frère de Simon qu’il a entendu parler du Club Sport Joie.

Simon est un sportif, puisqu’outre le Volley-ball il pratique du foot et
de la pétanque… mais il a aussi fait du tennis par le passé. Il a en
effet joué dès 4 ans jusqu’à l’âge de 13 ans où il a atteint le niveau
de classement 15/4, en partageant les cours avec une aujourd’hui célèbre
joueuse Pauline PARMENTIER.

Néanmoins malgré ce haut niveau atteint, il souhaitait évoluer dans un
environnement collectif. Aussi après avoir essayé le football, c’est
grâce à son frère qui évoluait à Douai qu’il se met au Volley-Ball dès
l’âge de 12 ans… Là encore il a atteint les 8ème de Finale nationale
dans un match entre Harnes et Toulon qui semble lui avoir laissé
quelques traces et plusieurs participations à la coupe de France en tant
que joueur à Douai. Bref, s’il est un de nos meilleurs passeurs,
méfiez-vous c’est un joueur complet qui se défend plutôt bien dans les
autres placements.

Je retiendrais pour ma part une autre qualité qui aurait pu faire défaut
pour un joueur qui a pu évoluer à ce niveau, c’est sa bonne humeur et le
fait qu’il fait participer tout le monde sur le terrain lorsqu’il ne
joue pas dans son équipe.

Et une fois n’est pas coutume, ce qu’il retient c’est la bonne ambiance
à Sport Joie, il peut en effet se laisser aller à une troisième
mi-temps après les entraînements dans un bar sur Lille… et son dernier
mot a été pour les membres du bureau qu’il remercie pour les nouveaux
poteaux et filets !

Une réflexion au sujet de « Découverte des membres de SJL: Simon »

Les commentaires sont fermés.